Billets de julius-falco

À propos de l'auteur : Prenant acte que les instants de bonheurs durant lesquels mon corps est libre sont beaucoup trop rares et ceux de tortures beaucoup trop fréquents ; prenant acte aussi que dans la vie on ne peut compter que sur soi-même pour réaliser ses propres buts ; prenant acte que le monde moderne est fondé sur la matérialisme et laisse pourrir les énergies intérieures de chaque individu ; prenant acte que la fin du monde est proche (paraît-il pour la fin de ce siècle à cause du réchauffement climatique) et que de toute façon la vie est courte ; prenant acte que rien n’est supérieur à la vie et à l’amour ; prenant acte enfin que je suis un monarchiste épris de liberté ainsi qu’un anarchiste soucieux de l’ordre, je vous invite à fonder avec moi « la société des deux hémisphères ».

  • Il reste des anges à tuer

    Terra ignota il reste des anges a tuer

     

    Crépuscule, agitation, soleil noir. Dévotion. Minuit, l’amour s’enfuit. Une heure, l’amour est mort. Deux heures, les fantômes et l’ennui. Trois heures, nulle prière. Quatre heures, l’espoir englouti. Cinq heures, génocide. Cinq heure dix, holocauste. Cinq heures trente, crimes de guerre. Cinq heures quarante-et-une, jugement. Cinq heure quarante-trois, évasion ; Cinq heures quarante-six, arrestation, mort aux flics. Cinq heure quarante-sept, tortures. Cinq heure quarante-huit, blessures. Cinq-heures cinquante : exécution. Cinq heures cinquante-deux : résurrection. Six heures, l’aurore. Sept heures : la foi. Huit heures : la violence. Neuf heures huit : la violence et la foi. Il me tarde d’être à ce soir, il reste des anges à tuer.

     

  • Sécession pour l'exemple

     

    Terra ignota sans aristocratie

    Je suis las de vivre dans un pays sans aristocratie.

    Lire la suite

  • 20XVI : l’heure des destructions profitables.

    Terra ignota xvi

    2016. Apprendre l’allemand ; apprendre à danser, parce que ça me rend heureux ; continuer à faire le tour de soi-même. Tout explorer, tout vivre, tout perdre aussi. XVI. La maison-Dieu, l’heure des destructions profitables. Faire peau-neuve.  Épurer le superflu, tailler à la hache ce qui est inutile à la poursuite de l’aventure. Se confectionner un kit de survie et s’enfuir se réfugier dans l’ombre, là où tout est permis et où le silence règne. La maison-Dieu précède l’étoile : des foudres divines naitront les prémices de l’Illumination. Être prêt.

     

     

  • Se soustraire à la politique, rend apte naturellement aux hautes valeurs

    brian-hatton-english-1887-1916-self-portrait-in-hunting-kit-1903-oil-on-board-hereford-museum-and-art-gallery.jpg

     

    Parler de politique revient à manquer de conversation. L'élégance, les bonnes manières et l'assurance devraient suffire à nous reconnaître.

     

    Lire la suite

  • Actualité : L'Europe a les mains froides d'Evelyn

    J'écoute Evelyn de Hurts avec un casque pour ne rien perdre du son.... C'est galvanisant. Il y a quelque chose de contenu, d'élégant, une classe très européenne. Et en même temps, on sent qu'il en faudrait peu pour que les forces se libèrent et que la violence éclate. C'est superbe et ça en dit beaucoup sur notre époque.

  • Ambition contrariée

    Societe jeunesse

    L'ambition est de conjuguer ces deux contraires : instruire les chèvres et amener les étudiants à l'abattoir.

     

  • Une fraternité, insensible aux mauvais courants du monde

    Terra ignota societe secrete

    J’ai toujours rêvé de l’existence d’une société secrète, qui se rencontrerait dans des lieux sombres parfumés d’effluves mêlant l’opium, l’encens et le soufre ; un clan, un peu obscur, qui serait le repaire de chevaliers venus d’un autre siècle, échoués sur les rivages pollués du monde moderne ; une fraternité, insensible aux mauvais courants du monde, fondée sur la quête de la Justice, de la Beauté et de l’Ordre juste ; bref j’ai toujours rêvé de l’existence d’une famille, amante de la pénombre, dont les membres brûleraient ensemble du même feu qui les habite.

  • Notre vraie vie est dans l'immortalité

    Apollo by michelangelo

    Trouver la force de se réinventer. Modifier l'organisme s'il le faut. Changer de voie, changer de tout. N'être rien d'autre que ce qui est essentiel en soi, rejoindre son centre et rester près du feu. Le temps de l'insolence est venu et avec lui le temps de la vérité : être à jamais un esclave ou bien être un jeune loup.

  • Nous sommes des êtres puissants

    Soufflez sur vos braises interieures terra ignota

    Soyez inutile ; j’ai bien dit  inutile ! Le monde s’épuise à distribuer des rôles.  L’individu a renoncé à vivre pour se vendre. Il a baissé la tête et renoncé à sa dignité. Il faut retrouver un contact direct, immédiat, avec la vie. Fonder son existence à partir de ses émotions, prendre du temps pour prier, se débarrasser de l’illusion de la réussite et admettre le sens tragique de la vie. Nous sommes des êtres puissants. Il est grand temps de souffler sur les braises de nos feux intérieurs. Soyons inutiles et devenons des hommes.

     

  • Se battre, hurler de joie ...

     Se battre et hurler de joie

     Alors, on peut relever la tête et prendre les armes. Il ne reste qu’à se battre et à hurler de joie. La guerre est noble. Il ne peut y avoir de vie sans combat ; le refuser c’est accepter la servitude. Je suis fier de mes passions, comme de mes erreurs. Je suis fier de mon miroir. La profondeur de nos défauts est le reflet de notre démesure. Je veux vivre encore, je veux aller plus loin. D’ailleurs j’ai décidé de ne pas mourir. Je n’abandonnerai jamais la vie et je le jure devant tous les dieux et tous les diables. Jamais je n’abandonnerai la vie. 

  • La joie des vainqueurs

    L instinct

    Je voulais juste vous dire que je désire vivre pour la Joie. Non pas pour le bonheur, la tendresse ou la gaité mais pour la joie. La joie unique et pure, la joie absolue, la joie des vainqueurs.

  • L'unité de l'homme

    Doisneau jeux

    Il y a un point ultime où le cœur, l’âme, l’esprit et l’enfant vivent ensemble. Ce lieu c’est l’unité de l’Homme vrai.

  • L’impossible et la démesure.

    As de coupe madenic

    Universitaire, cinéaste, anthropologue, trafiquant d’armes, sénateur, styliste, sportif, fêtard, aristocrate, ermite, alchimiste, tarologue, écrivain, boxeur, magicien, restaurateur, chevalier, viticulteur. J’ai devant moi une vie bien remplie. Je n’accepte de respirer qu’au prix de l’impossible et de la démesure.