Durant l’été j’affûte quelques arguments indiscutables