Certitude

  • Une guerre contre vous qui mourez trop lentement !

     

    Terra ignota guerre 1

    Une guerre contre vous qui mourez trop lentement. Une guerre en compagnie d’amis ensevelis. Une guerre contre tous ces nouveaux mots inutiles qui encombrent nos rues et vos gorges ingrates. Une guerre qui viendra accaparer les grandes parcelles de nos espoirs avec des mots qui ont de la mâchoire. Une guerre accompagnée de certitudes simples et dures comme des cris. Il y a encore de la grandeur à servir aux avant-gardes du monde qui commence au bord du siècle…

     

  • Mes terribles certitudes inquiètes

    Terra ignota nuque propre

    Et je suis là, rasé de frais, le cheveu court, l’air grave de mes terribles certitudes inquiètes. Et voici que je m’interroge sur un simple frisson du vent, que j’écris sans destination précise.

     

  • Certitude du bivouac

    Terra ignota attente

    L’aube se traîne dans un café noir et la rêverie, sous une brume légère de cinq heures du matin découvrant en clair-obscur la clairière du bivouac. J’avoue un goût étrange pour ce moment qui, comme aucun autre, parle de solitude et de certitude en même temps.

     

  • La texture du monde me paraît modifiable.

    Terra ignota attitude folie

    Je crois avec certitude que ce monde n’est rien d’autre qu’une illusion. Et les arpenteurs qui s’y produisent n’entendent rien à l’absolue folie du réel.

  • Cocktail ou chalumeau ?

    affiche-terra-ignota-cocktail-ou-chalumeau.jpgLorsque la société exige un trop lourd sacrifice aux instincts de l’homme, alors ce dernier redevient totalement animal. C’est un cycle inévitable, il y va de la survie de l’espèce. Il faut maintenant se poser la question de notre position dans ce cycle.

  • J’aime la mer, elle interroge.

    2012-face-a-la-mer-by-jpb-sign-2.jpg

    C’est en apesanteur que l’on regarde la mer à partir du littoral, en état de concentration pour tenter de voir au-delà de l’insaisissable.

×