Créer un site internet

Bretagne

  • J'aime la manière réaliste des journées provinciales à peindre la vie

    Terra ignota nos belles villes de province

    J'aime la manière réaliste des journées provinciales à peindre la vie : leur vigueur matinale un peu triste sous la déchirure du soleil, leurs marchés débordants sous les halles, leurs zincs aux accents terreux, le visage des passants à la douceur des années 80 impensable ailleurs, la femme à sa fenêtre entrouverte, la pâleur précieuse et languide des soirées.

     

    Lire la suite

  • The Decline ! Broken hymns for beating hearts

    The Decline !

    The Decline avec un point d’exclamation comme un upercut : "The Decline !".  C’est  un groupe breton (Rennes) crée en 2009. Coquetèle fait de pulsions héritées des toniques Thrashington DC (Brest), des Nevrotic Explosion (Rennes), des Slim Wild Boar (Rennes) ou de High Voltage (St Brieuc) et fait de souffles punk-rock mélodiques qui n'hésitent pas se tempérer d'une petite dose d'humanité avec des ambres de Folk et de Country. Un peu comme les Clash l’avaient fait en leur temps en décloisonnant le punk à grand coup de Reggae.

    Un premier 45t "An old Indian cemetery" en 2010 parle avec style de la ville et des amours malheureuses avec une voix aux effluves de Kilmister. Leur premier album "Broken Hyms for Beating Heart" alterne chansons électriques et acoustiques et s'offre une pochette signée Poch et un clip de 'Let's get Drunk'' confié à Joe Pinto Maia.

    Sur scène le groupe délivre un set énergique, puissant. Une promesse de voyage dans les contrées folk américaines où l’on pourrait finir par trouver au bout de la route, un vieux Pub irlandais sentant bon la guiness et peuplé de fantômes de Johnny Cash et de Shane MacGowan.

  • Aurore celte

    Le premier matin du monde est né de la nuit celtique.

  • Bleu celte

    1917-leon-ruffe-le-dechargement-du-poisson-a-camaret.jpg

    Un bleu Celte ça doit exister, il y bien un bleu Crétois et un Bleu de Prusse. Je le vois, sur la palette, entre le reflet de l’ardoise, le ciel coléreux plongé dans la mer et la caresse de la nuit sur le granit des pierres levées. C’est parfois celui que l’on aperçoit dans le profond du regard des marins bretons.

    Lire la suite