Créer un site internet

Ubi sunt leones

  • Ubi sunt leones : Le vacarme des serments !

    terra-ingnota-ubi-sunt-leones-crabe-tambour.jpg

     

    Certains sont faits pour la fraternité, pour se perdre dans ses méandres, pour le vacarme des serments.

    Eric Neuhoff 2009

     

  • La vérité de la peau, des os, et du sang répandu.

    Terra ignota ubi sunt leones 2

    Il y a un grand charme à renoncer à la douceur torpide de la ville de ses vingt ans dans le matin bleu, lorsque la lumière naissante est une promesse. A préférer l’orgueilleux instinct qui fait disparaître les dernières traces de somnolences et pousse les grands fauves à la belle mise en scène des conquêtes et du sang répandu ; à la vérité de la peau et des os, aux cicatrices ; et à la dernière tanière, quand tombe la nuit de fin du monde avec ses airs séducteurs.

     

  • Actualité : Et la nuit était rouge de sang

    Oh ! dans l’air fané et fragile d’une nuit d’automne qui meurt, boire un alcool suave dans le crâne de mon pire ennemi, la main caressant avec nonchalance la toison rousse d’un lion repu ! Et dans le calme crépusculaire qui ne saurait faire totalement disparaitre une tension visuelle pour les alentours sauvages, goûter infiniment la violence de la nuit rouge... Apercevoir dans cet acte baroque, le goût si vaniteux de vivre.

  • L'heure des lions !

    Terra ignota ubi sunt leones

    En été, à l’heure où les lions vont boire, les belles étrangères ont des indolences de grands animaux autour de la fontaine […]. On les devine prêtes, pour un peu d’audace, à rendre, dans un lit ou sur le sable, le soleil absorbé tout le jour sur les plages.

     

    Frédéric Musso, prix Nimier 1975 pour la Déesse

     

  • Aimez-moi bien ma bonne mère

    ubi-sunt-leones-terra-ignota-je-plante-mon-drapeau.jpgMa bonne mère, soyez fière, je porte le drapeau. Aimez-moi bien, je porte le drapeau … Rainer Maria Rilke

  • Ubi sunt leones : Amenez la grand-voile !

    terra-ignota-ubi-sunt-leones-ce-que-je-vaux1.jpg

    Accepter des contraintes que l'on a choisies. C'est un privilège. La plupart des humains subissent.

    Eric Tabarly

     

  • Ubi sunt leones : I don't want to die without a scar !

    terra-ignota-ubi-sunt-leones-ne-pas-mourir-sans-cicatrice.jpg

    Que peut-on savoir de soi-même si on ne s’est jamais battu ? Je ne veux pas mourir sans cicatrice.

     

    Tyler Durden - Fight Club - 1996

     

    Lire la suite

×