La vérité de la peau, des os, et du sang répandu.

Terra ignota ubi sunt leones 2

Il y a un grand charme à renoncer à la douceur torpide de la ville de ses vingt ans dans le matin bleu, lorsque la lumière naissante est une promesse. A préférer l’orgueilleux instinct qui fait disparaître les dernières traces de somnolences et pousse les grands fauves à la belle mise en scène des conquêtes et du sang répandu ; à la vérité de la peau et des os, aux cicatrices ; et à la dernière tanière, quand tombe la nuit de fin du monde avec ses airs séducteurs.

 

mode de vie conquête Fauve Lion Ubi sunt leones

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire