Créer un site internet

Club Roger Nimier

Club roger nimier

« À côté d'autres manifestations, nous étions quatre à créer une sorte de club Roger Nimier, Jacques Laurent, Michel Déon et moi »... Antoine Blondin

  • La danse

    femme-asie.jpg

     

    Celui qui ne sait pas danser fait l’aveu tout bas d’une disgrâce.

     

    Louis-Ferdinand Céline

     

  • Ubi sunt leones : Le vacarme des serments !

    terra-ingnota-ubi-sunt-leones-crabe-tambour.jpg

     

    Certains sont faits pour la fraternité, pour se perdre dans ses méandres, pour le vacarme des serments.

    Eric Neuhoff 2009

     

  • Wagon rouge

    1949-margie-cato-photo-by-lilllian-bassman-for-harpers-bazaar.jpg

    Roger Nimier parlant de Valery Larbaud : « Quand il voulait adresser un compliment à une dame, il ne connaissait que deux étapes ; rougir ou l’inviter dans un wagon-lit ».

    Lire la suite

  • Une autre histoire

    ltn-torrens-et-le-sgt-willsdorff.jpg

    Chérir Waterloo pour le mot de Cambronne, Camerone pour son héroïsme ensoleillé et Diên Bien Phu pour ses collines aux prénoms de demoiselles.

    Sébastien Lapaque

    Lire la suite

  • Profil de femmes

    vierge-marie.jpg

    A la lueur des bougies, le profil des femmes est irréfutable.

    Eric Neuhoff

  • Contre-danse

    10.jpg

    Celui qui ne sait pas danser fait l’aveu tout bas d’une disgrâce.

    Louis-Ferdinand Céline

  • Acier ou Or

    Terra ignota tant q il y aura des couilles en or

    Dans l’approche insolente de certaines vérités, la vulgarité est parfois un raccourci nécessaire que les longs discours polis écartent par goût ou par lâcheté.

  • Je m'exfiltre de ce siècle vain !

    Terra ignota exfiltration by jpb

    Je m'exfiltre de mon époque, je tourne le dos au troupeau, je quitte le rang et je fais définitivement le mur de ce siècle vain !

  • Jeunes filles en faux cils

    Terra ignota lenine and co 1

     

    Nous ne rêvons plus de belles jeunes filles en faux cils et foulard rouge !

     

  • Nous n’avons pas à rougir de nos cathédrales

    religion-lumiere-vitrail.jpgNous n’avons pas à rougir de nos cathédrales et de nos châteaux, de nos monastères et de nos hôtels patriciens. Ce sont de beaux souvenirs pour l’enchantement de la mémoire. Que notre protocole roule les tambours en l’honneur de notre peuple d’artisans. Nos ferronniers, nos batteurs de cuivre, nos céramistes, nos tapissiers de haute lisse, nos sculpteurs, ceux qui habillèrent nos murs de pourpre, qui tissèrent le linceul de pierre des gisants, qui bâtirent les socles et les voûtes, qui torturèrent le bois avec précaution pour qu’il pousse le cri de sa tendresse, voilà les ancêtres de notre esprit, de notre labeur, les pages et les princes de notre royaume culturel. Nous les rencontrons partout, aux jubés et dans le chœur lyrique de nos cathédrales, au pied de nos escaliers monumentaux et à l’entrée des salons d’apparat, dans nos maisons profondes à l’ébénisterie embrasée par la lumière qui tombe des lustres de cristal. Miracles collectifs comme un théâtre moyenâgeux. Quelques paraphes magistraux scandent l’effort solitaire ; mais, pour l’essentiel, c’est dans des ateliers, où l’obstination des uns épaulait la patience des autres, que se célébra à l’unisson l’office de notre éloquence et de notre virtuosité. Notre culture populaire ne date pas d’aujourd’hui. C’est le chef-d’œuvre de notre artisanat. Nous ne réclamons pas des siècles ce qu’ils ne nous ont pas apporté. Nous avons fait des métiers du bois, du fer, de la pierre et de la laine, la tradition de notre effort et de notre art. La mémoire du peuple a besoin de témoins ? Voici les nôtres. Voilà nos racines.

    Pol Vandromme 1980

     

  • Vitesse

    affiche-terra-ignota-shelby-cobra-copie.jpg

    'Un jouet d’impatience' - Blondin parlant des voitures.

  • A la recherche de la beauté

    beaute-divine.gifbeaute-divine.gif

     

    On sait qu’il existe trois types de beauté, de mérites différents. Les beautés sanglantes, les beautés sublimes et les beautés vénitiennes.

     

    Roger Nimier

    Lire la suite

  • Faute de goût !

    femme-lolita.jpg

     

    Deux ressources bien faites pour attirer l’amateur : la fille facile et la littérature compliquée.

     

    Roger Nimier

    Lire la suite

  • L'esprit de la caresse.

    1989-tango-isabel-munoz-1.jpg

    Mais comme le brillant esprit n’a besoin que d’une boutade pour retrouver l’essence de l’univers, l’homme vraiment supérieur se contente d’une caresse pour jouir du miracle de la possession.

     

    Stephen Hecquet

    Lire la suite

  • Apéro !

    Terra ignota antoine blondin les verres de contact 1Antoine Blondin et "ses verres de contact". Il disait de Nimier "Son existence est humble et aristocratique. Il a découvert le rugby dont le goût rejoint bientôt chez lui celui des armes anciennes, du dessin, de la papeterie, des condiments, du champagne et de l’eau fraîche, tout ce qui brûle ou qui glace, tout ce qui fait la vie plus sage et plus virile, plus fidèle et plus folle".

    Je lève mon verre à son élégance !

    Lire la suite

×