Vin

  • Me saouler au vin d’honneur et imposer le romanesque joyeux.

    Terra ignota concasseur de machoires

    Je rêve de forêts de pendus, de collines de pals, de réverbères garnis comme des mâts de cocagne où gigoteraient tous ces sybarites mollement contemporains, sans aucune volonté pour se contraindre, aux épaules de pleutres coulant sur des omoplates avachies. Je veux massacrer ces diseurs de bonne aventure qui se soumettent, s’avilissent et se corrompent sous couvert d’une innocente débauche, prenant la certitude de la mort comme excuse de leurs reniements. Je veux me répandre sur la ville, concasseur de mâchoires, briseur de trêve, et imposer le romanesque joyeux d'un Athos membre de l'Ordre de la Jarretière et de l'Ordre du Saint-Esprit. Et là, me saouler au vin d’honneur ! Etre alors rayonnant de tortures, comme un homme !

     

  • Invitation à la clandestinité

    Terra ignota l alcool la lecture

    Il faudra bientôt, je le soupçonne, que nous nous cachions pour lire, comme le temps est venu de se cacher pour boire. Rendre hommage au vin loyal confine à l'insoumission et invite à la clandestinité. Nous sommes quelques-uns à nous préparer à des lendemains furtifs.


    Jean-Claude Pirotte, Expédition nocturne autour de ma cave.

  • Rouge, blanc, rosé... et vivent les camarades aristo

    Terra ignota 1949 girl behind the bottle irvinf penn 1

    Le blanc est un compagnon d'armes sincère mais distant, le rouge un camarade chaleureux mais caractériel. Le rosé aristocratique est féminin dans le difficile équilibre de couleur et de rondeur.

     

     

    Lire la suite

  • Romanée Conti 1935

    romanee-conti-1935-original-1.jpg

    Cognac 1926 ! The Macallan 1990 ! Romanée Conti 1935 ! Krug Brut 1995 ! Il ne faut pas sous estimer l’élévation poétique des chiffres.

  • Les soirs d'été sont rouges.

    poster-wine-red-traditionnal-1.jpg

    Je viens de relire Blondin cul sec, d'un trait ! Forcément, j'ai envie d'amitié, de bordées de soleil, de ribotes épiques, en rouge, franc, massif, solide sur le gibier et frivolement profond sous la tonnelle. Ce sera mon été 2012.

×