Occident

  • Retour d'exil

    Terra ignota occident

    On en vient à espérer le retour d’exil d’un occidentalisme ancien... un retour décomplexé !

     

  • Sans égard pour les gestes des suppliants

    Terra ignota les suppliants

    Dans la débâcle de toutes les convictions, et les manifestations pareilles à une danse macabre et burlesque d’une fin de civilisation, je m’en vais plein d’une haine généreuse, torche et pistolet en main, anéantir la chimère, sans égard pour les gestes des suppliants.

     

     

  • Le surgissement d’une couleur qui aille au monde

    Terra ignota le piccadilly rennes

    Au petit matin, sur un coup de téléphone à l’improviste, ils se retrouvaient à Rennes dans l’odeur singulière des villes de province encore endormies. Ils en avaient fait une habitude d’escale depuis maintenant bien longtemps. Rien n’avait modifié ce rituel ; ni le changement de propriétaire, ni  la nouvelle décoration ou les profils différents des habitués. « Allo ?... c’est moi ! Je t’attends au Picca ». Ils s’asseyaient en terrasse en attendant l’heure des grandes ombres qui s’allongent, une meilleure lumière. Ils fumaient tranquillement des Lucky-Strike, ne buvaient que des grands whiskies comme des marques d’effronterie, accompagnés d’un grand café hautement aristocratique et colonial. A cette heure-ci, il n’y avait jamais personne. Pas un bruit hors les grands mots qui tranchaient leurs débats avec des reflets épurés et définitifs.

    Tournés vers la grande place, ils espéraient le surgissement d’une couleur qui aille au monde… une densité palpable… le baroque d’une aube à l’épaisseur d’un tissu riche et cramoisi.

  • Je vais aller accueillir la nuit

    Terra ignota les eaux claires des mythes grecs

     

    Je vais aller accueillir la nuit avec des offrandes : une musique révoltée et un alcool fort. Alors, je me replongerai dans l’Iliade et l’Odyssée pour me laver des souillures contemporaines aux grandes eaux claires des mythes grecs. Il y a des dieux à ne pas fâcher.

     

     

     

  • Mon époque ne me ressemble pas

    Terra ignota no phone no address

     

    Mon époque ne me ressemble pas ! Je veux ne rien lui devoir, ne rien solliciter d’elle et parier contre ses goûts, ses fantasmes. Dans ce temps effrayant où règne, pascalien, le "silence éternel des espaces infinis", l’homme véritable n’a plus sa place.

     

     

  • Bonne fête de la Nativité

    Terra ignota noel 2016

    Un voile sur le monde... quelques jours... comme une trêve...pour se rappeler l'espérance de la naissance, le culte de la famille, l'envie de demain, une idée de la civilisation.

    Bonne fête de la Nativité !

     

     

  • Tabula Rasa

    Terra ignota tabula rasa

    Tabula Rasa, ultime barbare annonçant la civilisation mythique !

  • L'aventure est à l'Ouest

    Terra ignota l aventure est a l ouest1

    Je ne suis pas un aventurier ou un mercenaire. Je suis l'homme d'un rêve. On ne change pas de rêve pas plus qu'on ne change de peau.

    Baron von Ungern Sternberg

  • Voilà toute mon occidentalité

    Terra ignota embrassez francais


    Une âme celte dans un corps allemand et son verbe latin, plongés dans les tourments de la steppe russe, voilà toute mon occidentalité.

     

  • De jeunes abusés et des vieux désabusés… toute notre époque.

    Terra ignota de jeunes abuses et des vieux desabuses

    Je vois autant de vieillards révoltés contre la jeune société autoproclamée moderne que de jeunes gens révoltés contre la vieille tradition. L’Europe vieillit, les études démographiques le disent. La tradition sera déclarée vainqueur par abandon… Faut-il s'en réjouir ?

  • Aux Femmes ardentes !

    Femme ardente

    Tous prônent l'exaltation dans la déchéance, dans la profusion sexuelle, au nom d'une liberté violée et profanée. Je revendique l'ivresse de la grandeur, celle que l'on connaît dans la relation avec une femme ardente, une femme unique.

  • Aimez-moi bien ma bonne mère

    ubi-sunt-leones-terra-ignota-je-plante-mon-drapeau.jpgMa bonne mère, soyez fière, je porte le drapeau. Aimez-moi bien, je porte le drapeau … Rainer Maria Rilke

  • Au delà des slogans

     

    tag-vieux-prof-con-d-etudiant.jpgIl faut une synthèse de la tradition et de la révolution ! Quelque chose de barbare et de cultivé pour laquelle l'homme, porteur de valeurs éternelles, est capable de se sauver ou de se perdre.

    Lire la suite

  • Dieu est dans la rue

    god-bless-my-family.jpgGod bless my family !

  • Jeunes filles en faux cils

    Terra ignota lenine and co 1

     

    Nous ne rêvons plus de belles jeunes filles en faux cils et foulard rouge !

     

  • Code for victory : Défendre nos valeurs éternelles

    affiche-terra-ignota-code-for-victory-xii.jpgJe hais par instinct, jamais par nécessité ou par conviction.

  • L'ivresse de l'excès !

    2012 zapoi

    Attendez seulement que je sois désigné comme héraut des troupes qui campent aux marches de vos blocs de béton ! Attendez encore un peu, que mon choix soit fait entre la tentation ascétique d’une quête spirituelle, et celle, destructrice, du sang, de la violence et du pillage. Alors, lorsque j’aurai rompu l’exil que vous m’imposez pour me plonger dans l’ivresse des invasions, craignez, hommes gavés, lourds et engrossis d’inutile et de futile, la confrontation, l’appel exigeant d’une jeunesse avide d’idéal.

     

  • Fermeture pour liquidation.

    liquidation-totale.jpg

    A vingt ans, il faut le courage de la générosité et l’empressement du sacrifice. Tout doit être porté à l’incandescence, à la brûlure la plus vive. Etre la braise et la flamme. Capter les derniers éclats de notre siècle, les sourcils froncés et l’esprit en alerte, se dépêcher de visiter notre époque avant fermeture pour liquidation !

     

  • Prince et voyou.

    Terra ignota barry lyndon

    J’oppose la conquête à la possession, le sacrifice au confort, le beau à la concupiscence, l’homme à l’individu, la femme à la pornographie, la famille à l’homosexualité, la civilisation au communautarisme, l’esthétique au standard, l’éthique à la politique, la violence à l’indignation. Je suis le vaurien d’une société de l’argent et de l’usure et le prince d’une nouvelle aristocratie spirituelle.

  • Leurs phrases m’emmerdent !

    2012-jpb-pochoir-saint-exupery-1.jpgLeurs phrases m’emmerdent, leur pompiérisme m’emmerde, leur ignominie m’emmerde, leur politique m’emmerde et je ne comprends rien à leur vertu. La vertu c’est de sauver le patrimoine Français en demeurant conservateur de la bibliothèque de Carpentras. C’est apprendre à lire aux enfants, c’est d’accepter d’être tué en simple charpentier… Ils sont le pays. Moi je suis du pays - Saint Exupéry

  • Divine obéissance

    gustave-dore-la-bible-ancien-testament-dieu-cree-la-lumiere.jpg

    Ce que j’aime dans le divin, c’est l’obligation faite aux hommes de devoir rendre compte à quelqu’un, ou mieux encore, le devoir d’obéir.

  • Mal jaune ....

    cafepapieraquarelle-copie.jpgL’Indochine : Synthèse ratée entre l’Occident et l’Asie, avec tous les regrets induits et éternels. Le mal jaune c’est le mythe esthétique de l’exotisme en dépôt dans notre âme occidentale.

  • Patriote !

    Terra ignota patriotisme

     

    Par patriotisme, j’entends : lié à la civilisation occidentale.