Humeur et partis pris

 Textes de Pol Saint-Lazare, Julius Falco, Louis-Marie Galand de Malabry

Montages photos, collages, dessins, affiches de JP

Photos : consommation internet

Copyright © since 2005

L’éloge du moi à tous les étages de l’indécence

Eloge du moi

Trouble de la personnalité histrionique … voilà le mal, ce besoin excessif de plaire, l’éloge du moi à tous les étages de l’indécence, la séduction pornographique où rien est caché, tout est obscène d’exhibitionnisme…et le vomi des pleurs pleins de caillots de ressentiments, de colère, de drame, de victimisation si chacun ne vient pas flatter la croupe, chialer avec… un théâtral pathos acclamé par les média, mis en scène par les réseaux sociaux.

Eloge du vice

Pornographie

La modernité a deux ruses sournoises pour éloigner les jeunes de la vertu. La première consiste à les persuader que la vertu exige une vie triste sans aucun divertissement ni plaisir. La seconde, laisse traîner une fausse espérance en ce qu’une vie de débauche, au pire des cas, sera pardonnée au moment de la mort.

Oeil pour oeil

Terra ignota dent contre dent

Une vengeance trop prompte n'est plus une vengeance : c'est une riposte - Montherlant

La mission des femmes

Terra ignota le pere

La mission des femmes est de faire les hommes.

Quelle méprise !

Terra ignota nostalgie

Cette sage modernité qui vient se vautrer sur mes humeurs indisciplinées... quelle méprise !

L'aventure est à l'Ouest

Terra ignota l aventure est a l ouest1

Je ne suis pas un aventurier ou un mercenaire. Je suis l'homme d'un rêve. On ne change pas de rêve pas plus qu'on ne change de peau.

Baron von Ungern Sternberg

Voilà toute mon occidentalité

Terra ignota embrassez francais


Une âme celte dans un corps allemand et son verbe latin, plongés dans les tourments de la steppe russe, voilà toute mon occidentalité.

Lire, c'est déjà agir

Terra ignota lire

Qu’offre-t-on à notre admiration ?

Lucas cranach the elder lucretia s suicide detail 1509

Qu’offre-t-on à notre admiration ? Une brune avec des yeux où tout homme aperçoit un lit défait là où nous désirions l’exemplum antique de Lucretia. Je condamne l'insupportable supplice de la médiocrité tout autant que le suicide de la morale.

Lire la suite

Une certaine jeunesse, vilaine bestiole qui refuse de muer

Terra ignota jeunesse patrie et dieu

La jeunesse à besoin de se prendre au sérieux là où l’Homme prend au sérieux. J’entends ici par jeunesse la jeunesse sociale, convenue, moderne, comme catégorie. Pas celle qui a cette faculté à se transcender pour une Patrie, une famille, des enfants… non ! je parle bien de celle qui trimballe cette immense prétention de se croire tout ça à elle seule… un énorme nombril refusant toute cicatrice, toute personnalité, toute souffrance… une vilaine bestiole qui refuse de muer, par adoration de ses écailles. Il n’y a pas plus conservateur que cette jeunesse là, par attachement à sa clarté… pas d’ombre, pas de contraste… un moi basique qui n’est jamais dépassé, métamorphosé… nymphettes épilées… garçons androgynes… plus d’homme viril ni de femme épanouie… mourir comme on est né, sans savoir, sans connaissance, sans histoire… une génération de mort-nés, normés, insignifiants.

C’est dans le silence qu’on assassine le mieux

Terra ignota le bruit vs le silence

Le bruit des révolutions, les harangues des complots, ne sont là que pour se faire peur, n’engagent jamais rien sur la voie du définitif. Car seul le silence convoque les grandes décisions. C’est d'ailleurs dans le silence qu’on assassine le mieux.

Brûler la nuit

Terra ignota bruler la nuit

Il nous faut de nouveau le feu sacré... et ce feu, nous pourrions alors le retourner contre les Nuits !

De jeunes abusés et des vieux désabusés… toute notre époque.

Terra ignota de jeunes abuses et des vieux desabuses

Je vois autant de vieillards révoltés contre la jeune société autoproclamée moderne que de jeunes gens révoltés contre la vieille tradition. L’Europe vieillit, les études démographiques le disent. La tradition sera déclarée vainqueur par abandon… Faut-il s'en réjouir ?

L'idéalisation du désir

Terra ignota amours impossibles


Projection, idéalisation et désir, voilà la synthèse des amours impossibles. C'est le sens du définitif et du sacrifice à leur apogée.

Code for victory : Couper dans le vif

Affiche terra ignota code for victory III 1

Une fraternité, insensible aux mauvais courants du monde

Terra ignota societe secrete

J’ai toujours rêvé de l’existence d’une société secrète, qui se rencontrerait dans des lieux sombres parfumés d’effluves mêlant l’opium, l’encens et le soufre ; un clan, un peu obscur, qui serait le repaire de chevaliers venus d’un autre siècle, échoués sur les rivages pollués du monde moderne ; une fraternité, insensible aux mauvais courants du monde, fondée sur la quête de la Justice, de la Beauté et de l’Ordre juste ; bref j’ai toujours rêvé de l’existence d’une famille, amante de la pénombre, dont les membres brûleraient ensemble du même feu qui les habite.

Aurore sanglante

Terra ignota duel a l aurore

De la traînante crainte de se livrer naît cette grimace de l’honneur, fierté sanglotante pour laquelle nous sommes prêts à mourir.

Se mettre en danger !

Terra ignota explosif

Se mettre en danger, c’est la clef de toute vie intéressante.

Pensez de temps en temps à Guido Keller, enfant oublié de l'histoire

Terra ignota guido keller

Pensez de temps en temps à Guido Keller, enfant oublié de l'histoire et esprit libre tendant à la perfection. Aventurier excentrique et charismatique prônant l’abolition de l’argent, pilote de l'escadrille Baracca, poète guerrier futuriste vivant au creux d'un arbre, aéro-duelliste courtois tenant salon dans son cockpit, révolutionnaire ésotérique, secrétaire d'action de Gabriele d'Annunzio, dernier pirate européen, spécialiste du lancer de pot de chambre, maître de la confrérie des cheveux coupés, kidnappeur, chef d'une tribu africaine, il imagine une cité de vie sur une île perdue de la mer Egée où aucune loi ou forme d'ordre ne devait avoir cours et où seuls les artistes et les aventuriers auraient été autorisés à vivre. Fiume devait être la première peinture de cette quatrième dimension, elle en fut le dernier acte de son existence.

Rules of a gentleman n°3

Terra ignota rules of a gentleman3

A Gentleman means what he says, and says what he means

Il prit la mer, symboliquement...

Terra ignota il prit la mer

Un homme, très siècle légendaire, exige doucement de son piano quelques notes virtuoses et désabusées pour accompagner son exil. Il joue tout aussi bien la partition du dandy hautain et élégant, insolent et distingué, relevé d'une fermeté étrangement inattendue car sauvage... réflexe de race dit-il comme une excuse toujours mal comprise. Il a ajouté l'arrogance, il y a peu, pour prolonger le noir. Se devine quelque chose d'inné dans cette faculté à s'exagérer sans se défaire d'une légèreté de duelliste. Il parcourt le grand salon des yeux, s'arrête sur l'énorme cheminée aux lignes cisterciennes, cache à demi un sourire. Passé aux tamis de la morale contemporaine, peu de ses traits de caractère survivent aux accusations de la bien-pensance... accusé de s'être délibérément placé à rebours de son époque, sur les hauteurs, de s'être rendu inaccessible aux autres.

"Anachronisme aristocratique" avait conclu le jugement. L'affaire était entendue comme double accusation, celle d'être obsolète en plus d'être un parasite resté contagieux. Il est vrai qu'il s'est exposé à tous les derniers excès de son siècle... aventures, mauvais sujets, engagements irrévocables... esprit aiguisé de toutes les pierres, frotté de toutes les étoffes... sang, coups, œuvre, désordre... trafiquant clairvoyant, péripéties douteuses de mandarin... aussi le cynisme, celui né d'avoir trempé son imagination dans la réalité. Ils voulurent lui faire porter une croix cousue sur ses vêtements... un bannissement. Il refusa : une faute esthétique plus qu'éthique lança-t-il au Comité de Vigilance.

Il prit le parti de l'exil, loin des villes fumantes, non pas en paria, mais en homme libre ayant le dégout de cette cité et de ses censeurs moralistes. L'homme bénéficie d'atouts enviables : la nature le reconnait d'entre les siens ! Il prit la mer, symboliquement… pour se purifier.

Debout, léger, essentiel

Terra ignota jeunesse et nuque raide

L'adolescence reste trop souvent l'exaltation de pouvoir s'agenouiller, nuque raide face à un amour, une cause, un idéal... quelque chose qui semble si définitif. C'est après qu'on apprend à être debout, léger, essentiel.

Notre vraie vie est dans l'immortalité

Apollo by michelangelo

Trouver la force de se réinventer. Modifier l'organisme s'il le faut. Changer de voie, changer de tout. N'être rien d'autre que ce qui est essentiel en soi, rejoindre son centre et rester près du feu. Le temps de l'insolence est venu et avec lui le temps de la vérité : être à jamais un esclave ou bien être un jeune loup.

Nous sommes des êtres puissants

Soufflez sur vos braises interieures terra ignota

Soyez inutile ; j’ai bien dit  inutile ! Le monde s’épuise à distribuer des rôles.  L’individu a renoncé à vivre pour se vendre. Il a baissé la tête et renoncé à sa dignité. Il faut retrouver un contact direct, immédiat, avec la vie. Fonder son existence à partir de ses émotions, prendre du temps pour prier, se débarrasser de l’illusion de la réussite et admettre le sens tragique de la vie. Nous sommes des êtres puissants. Il est grand temps de souffler sur les braises de nos feux intérieurs. Soyons inutiles et devenons des hommes.

 

A la manière de

Sans titre raffalli

"A la manière de...", version militaire du poème de Prévert "ceux qui copieusement..." Poème anonyme et virulent, circulant sous le manteau des Lieutenants en Indochine où il connut un immense succès. Il a pour auteur un officier de l’État-major du Colonel Gilles. Cette virulence bien connue et cultivée avec soin chez les officiers, ne les empêchait nullement de se faire tuer avec panache en grand nombre... On peut dater ce texte entre la décision que le Général de Lattre eut de ceinturer le delta utile d'une série de fortifications en béton et celle où il "limogea" une importante quantité d'officiers, notamment d'officiers généraux, pour motif d'incompétence professionnelle, ce qui ne s'était jamais vu auparavant.

A la manière de (cliquez sur le lien interne)

La solitude est une arme

Terra Ignota Face nature

Exhorter l’anarchie dans les villes est une distraction bourgeoise : l’anarchie ne peut s’imposer que dans la solitude et l’immensité. Car, qui vit de combattre la société, a intérêt à ce qu’elle reste en vie. Ainsi en est-il du petit protestataire post-moderne débarrassé de toute dimension optimiste et utopique. L’ermite, lui, n’a aucun goût à la survie de la société.

Tout prendre au tragique

Terra ignota roger nimier

Il faut vivre sous le signe de la désinvolture, ne rien prendre au sérieux, tout prendre au tragique - Roger Nimier

Les défroqués, c'est ça le pire !

Accompagnee

Du bourgeois sans culotte à la lolita en string… les défroqués, c'est ça le pire !

Sous le voile de cette vision irénique d'un monde sans ennemi

Terra ignota guerre sacree

Ne percevez-vous pas ce que Charles Péguy appelait les prodromes annonciateurs, les événements infimes qui sont les signes annonciateurs et presque invisibles de grands bouleversements à venir. Ils sont là, encore sous le voile de cette vision irénique d'un monde sans ennemi. Ils bougent !.

Code for victory : Etre éclatant

Affiche terra ignota code for victory xiv

"Son extrême droite d’imprégnation catholique était celle de Baudelaire qui se caractérise par le goût des gilets éclatants et des causes perdues" – Angelo Rinaldi au sujet de Roger Nimier.

Les prémices d'un requiem tragique

Affiche ligne rouge 1

"Il n'était encore qu'un soldat, avant de devenir un soldat perdu....Tout, ici, respire les prémices d'un requiem tragique !" - Patrick Mahé, Les Oies sauvages meurent à Mexico

(Hommage à John O'Reilly du Bataillon Saint-Patrick, alias les San Patricio).

Lire la suite

The Decline ! Broken hymns for beating hearts

The Decline !

The Decline avec un point d’exclamation comme un upercut : "The Decline !".  C’est  un groupe breton (Rennes) crée en 2009. Coquetèle fait de pulsions héritées des toniques Thrashington DC (Brest), des Nevrotic Explosion (Rennes), des Slim Wild Boar (Rennes) ou de High Voltage (St Brieuc) et fait de souffles punk-rock mélodiques qui n'hésitent pas se tempérer d'une petite dose d'humanité avec des ambres de Folk et de Country. Un peu comme les Clash l’avaient fait en leur temps en décloisonnant le punk à grand coup de Reggae.

Un premier 45t "An old Indian cemetery" en 2010 parle avec style de la ville et des amours malheureuses avec une voix aux effluves de Kilmister. Leur premier album "Broken Hyms for Beating Heart" alterne chansons électriques et acoustiques et s'offre une pochette signée Poch et un clip de 'Let's get Drunk'' confié à Joe Pinto Maia.

Sur scène le groupe délivre un set énergique, puissant. Une promesse de voyage dans les contrées folk américaines où l’on pourrait finir par trouver au bout de la route, un vieux Pub irlandais sentant bon la guiness et peuplé de fantômes de Johnny Cash et de Shane MacGowan.

Eté baroque

Terra ignota l italie

"Un homme qui n’aime pas l’Italie est toujours plus ou moins un barbare." - Félicien Marceau

Lire la suite

Se battre, hurler de joie ...

 Se battre et hurler de joie

 Alors, on peut relever la tête et prendre les armes. Il ne reste qu’à se battre et à hurler de joie. La guerre est noble. Il ne peut y avoir de vie sans combat ; le refuser c’est accepter la servitude. Je suis fier de mes passions, comme de mes erreurs. Je suis fier de mon miroir. La profondeur de nos défauts est le reflet de notre démesure. Je veux vivre encore, je veux aller plus loin. D’ailleurs j’ai décidé de ne pas mourir. Je n’abandonnerai jamais la vie et je le jure devant tous les dieux et tous les diables. Jamais je n’abandonnerai la vie. 

Ami de nid d'aigle

Ami de nid d aigle

O mon ami, ami enraciné, ami de nid d’aigle au visage d’ombre et d’éclair, nous voilà Princes d’Empire et de bordées sur notre forteresse pour l’avoir conquise dans la furie de nos galops. Nous nous sommes retrouvés dos à dos, face aux autres, pour des mots, des pensées brunes ou blondes, des projets de révolte, le même goût du sel et des vents violents et la même vision d'une terre ultime.

J’aperçois les coups de poings dans dix ou vingt ans

Terra ignota bibliotheque

J’ai maintenant un tas de livres qui monte, qui se constitue. Je vois bien les mouvements désordonnés, j’entends surtout les bruissements, les glissements, les escalades, les coups de marteaux, de gueules, de poings… Des auteurs qui s’arrangent d’une promiscuité, d’autres qui s’élèvent par celle-ci ou sont poussés vers le vide… Ascenseur et Echafaud ! Je souris de voir les grands frères et les pères placer la famille sur cette pyramide bancale. Il y a déjà des clans, des terres et donc des héritiers. Les lauréats qui attendent la fin de la construction pour se faire hisser sur le sommet, sûrs et fatigués de leur rang. Vieux célibataires reconnaissant à demi un enfant illégitime, ou égaré, pour porter le catafalque. Belles, distantes, charmantes, les femmes encouragent ; terrifiées d’imaginer que le temps, volant leur beauté, n’en profite pour effacer ce que leur intelligence a créé. Entre vieux beaux et courtisanes, dans les coins, forcément, les coquins et les libertins. Il y a des morts, des exécutés, des ressuscités et même des suicidés. Sur les montants, les renégats et les maudits montent et descendent à leur guise, insolents. Je pressens des étages qui se grimperont en courant. Je la vois presque cette bibliothèque, je l’aperçois dans quelques années. Forcément, je sens, simultanément, les idées qui s’agrègent, le caractère qui se renforce, les convictions, les révoltes… J’aperçois les coups de poings dans dix ou vingt ans.  

L’excès en tout !

L attente paisible

Avoir des goûts de dandy et mener une vie de gueux !

La préméditation de l’amitié se conçoit dans l'endurance d'une vertu.

Amitie

Il y a trois types d’amitié. Celle inférieure, de l’utilité, qui n’est que calcul et besoin, réceptacle du politique et du marchand. Au-dessus, celle du plaisir qui est simplement celle de l’entente généreuse de la jeunesse. Au-delà, supérieure, aristocratique, celle selon la vertu, elle est celle des hommes vertueux qui sont semblables en vertu.

www.terra-ignota.fr  -  Design and Patents Act, version 13.11.2008  -  Copyright © since 2005

__BM__