Créer un site internet

Actualité : Et la nuit était rouge de sang

Oh ! dans l’air fané et fragile d’une nuit d’automne qui meurt, boire un alcool suave dans le crâne de mon pire ennemi, la main caressant avec nonchalance la toison rousse d’un lion repu ! Et dans le calme crépusculaire qui ne saurait faire totalement disparaitre une tension visuelle pour les alentours sauvages, goûter infiniment la violence de la nuit rouge... Apercevoir dans cet acte baroque, le goût si vaniteux de vivre.

Alcool Baroque Ubi sunt leones Vanité Lune rouge éclipse lunaire crâne

  • 4 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Comme ça en passant
    • 1. Comme ça en passant Le 13/10/2015
    Vanitas vanitatis et omnia vanitas
  • @stro
    • 2. @stro Le 28/09/2015
    La nuit est bien aimable
  • Arbalète
    • 3. Arbalète Le 28/09/2015
    Il y a un glissement sémantique vers la fatalité et l'irrémédiable. L'époque pousse à l'arrogance.

Ajouter un commentaire