Plus d’esclaves et moins de citoyens : l’air de la liberté se raréfie