Ne craindre ni la sacralité, ni les sentiments.

Terra ignota ne crains ni la sacralite ni les sentiments

Le fond de mon enseignement consistera à te convaincre de ne pas craindre la sacralité et les sentiments, dont le laicisme de la société de consommation a privé les hommes en les transformant en automates laids et stupides adorateurs de fétiches.

Pier Paolo Pasolini

 

 

 

Valeur Religion sentiment Femme Vertu Modernité Ethique Attitude sacralité Pier Paolo Pasolini

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Ysabel
    • 1. Ysabel Le 18/02/2016
    Sa mort sordide a mis fin à ses vices sordides. Reste l’homme scandaleusement doué, provocateur de génie, athée au service de Dieu, révolté au service des valeurs, tourmenté cherchant la pureté. Il incarne finalement bien toutes les contradictions de notre société avec ses vices et ses grandes aspirations rêveuses et poétiques.
    Image
  • Thierry de B.
    • 2. Thierry de B. Le 18/02/2016
    Chère Erika von Truc,
    Drôle de manière dans votre message d’identifier le désaccord sur les vices avant de voir les points communs sur la vertu. Voulez vous mentionnez une ouverture d'esprit sur l'homme révolté qu'il était de manière grandiose ou uniquement sur sa passion de sodomite déviant ? Sale modernité de toujours vouloir tout ramener au petit trou du cul des gens.
  • Erika  von Thurn und Taxis
    • 3. Erika von Thurn und Taxis Le 16/02/2016
    Bien surprenant de trouver une citation de Pier Paolo Pasolini sur ce site. Belle ouverture d'esprit. Pour filer votre idée : "La consommation n'est dans ses effets qu'une nouvelle forme de totalitarisme - en tant que complètement totalisante et qu'aliénante, jusqu'à l'extrême limite de la dégradation anthropologique, jusqu'au génocide." de Pier Paolo Pasolini dans Écrits corsaires, 1975.

Ajouter un commentaire