Henri de Beaulieu

  • La rencontre

    1874-anatole-henri-de-beaulieu-la-rencontre.jpg

    Je crois que le monde artistique a abandonné la croyance en l’art. C’est aujourd’hui un monde de fétichistes, de barbouilleurs, et de brasseurs de petite brise qui se drapent d’idées, de concepts, plus qu’ils ne créent. Quand Anatole Henri de Beaulieu peint « La rencontre », la puissance du mouvement de l’attaque se lit dans la peinture. Aujourd’hui la rencontre se résumerait en une idée de duel traversée par des signes concrétisés par un bout de fer et une goutte de sang. Je crois que l’art disparaît et laisse place à l’artisanat du gadget.

    Lire la suite

×