Toute révolution doit être esthétique

Terra ignota grandeur et decadence 3

Toute grande démarche doit contenir une part intransigeante d’esthétique. On ne fait pas la révolution en bermuda et en tongs.

 

 

Révolution Sculpture Esthétique cran d'arrêt

  • 6 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Comme ça en passant
    • 1. Comme ça en passant Le 02/10/2016
    C'est Montherlant, je crois, qui avait écrit : "Il ne faut jamais faire la révolution sans être allé chez le manucure avant."
  • Vassia
    • 2. Vassia Le 17/05/2016
    La convergence des luttes ne se décrète pas.
  • Rone
    • 3. Rone Le 17/05/2016
    Nuit Debout n'est qu'un faux sanglant !

    #NuitDebout
  • Cap
    • 4. Cap Le 27/04/2016
    @Louis-Marie
    Nous sommes possiblement sur cette frontière entre l'enivrante utopie et l'ivresse pré-révolte. Je pense que votre post "il faut brûler les Palais" poursuit votre réflexion dans ce sens.
    @Marie
    Pourquoi Marie la Rouge alors que nous ne voulons pas de récupération par les vieux partis qui ont échoués
  • Thierry de B.
    • 5. Thierry de B. Le 27/04/2016
    Il faut un peu plus que la nuit pour révéler l'homme debout.
  • Archambault
    • 6. Archambault Le 26/04/2016
    La longue habitude de la médiocrité pour se prémunir du sublime : tout notre siècle.
  • Marie
    • 7. Marie Le 26/04/2016
    Jamais content ! Là, ça bouge, c'est le terrain. Pourriez rêver un peu. Qu'est-ce qui vous dérange dans la Nuit Debout ? Zêtes là à grogner tout le temps. Faites quoi, vous ?
    Marie la Rouge
    • louis--marie
      • louis--marieLe 26/04/2016
      @Marie Mouvement sans grandeur, sans héroïsme, convenablement organisé en Nuit à tourner en rond sur cette place, sous des slogans mal taillés dans le prêt à porter. Finalement tout le monde assis à chanter ce vieux cauchemar rouge aux mains sales. Tout est vide de sens. Pas d’idéal, pas de serment, pas de martyr, rien que du sable pour gamin. Trop de patience, trop de conditionnement, pas assez de défaut. Votre fière satisfaction de si peu ne fait pas rêver. Quand on parle d’aventure, on ne peut se contenter d’un bac à sable.
  • Archambault
    • 8. Archambault Le 26/04/2016
    Il faut aller "visiter" l'éprouvette sous perf médiatique, place de la République, pour comprendre que la NuitDebout ne sera jamais cette révolution esthétique.
    • louis--marie
      • louis--marieLe 26/04/2016
      Des blanc-becs sur-froqués de marques interlopes, affamés de soumission à un placebo de bonheur : une baise rapide et salée, un MacDo à la cuisine politiquement correcte - hamburger allemand, frite belge, ketchup américain, consommateur africain - un starbuck sucré, une musique basique, une capuche pour se cacher. Effectivement, rien ne fait rêver sur cette place médiatisée où le substitut de révolution permet de satisfaire le petit appétit de changement des pré-cités blanc-becs. A chacun selon sa faim.

Ajouter un commentaire