Créer un site internet

Je crois les causes généreuses faites pour les cœurs perdus

Lupanar bourgeois

J’entends, insolente et légère, une jeune légion étrangère buissonnière s’impatienter à l’orée du béton de notre société.

J’entends la première ligne trépigner sous le couvert de la forêt. Faite des cicatrices du siècle, elle aligne les fils des cadets de Gascogne, les descendants des chouans, les princes audacieux ou encore les bannis et les exilés… tous ces cœurs perdus. Rênes courtes et verbe haut sur leurs montures, chacun prêt à faire l'histoire, dédaignant les honneurs tout en jetant négligemment un coup d’œil enfantin sur leurs beaux panaches blancs…

Je les entends maintenant dans le sillage empanaché des Mousquetaires et de Cyrano, voilà le galop des  hussards, la charge des Uhlans, la mitraille des maquisards, toute une coterie de disciples de l’insolence, une école de l’irrévérence, une armée des ombres toute en contraste, accablée de mépris qui vient cogner à la porte du Lupanar de la jouissance sans entrave pour exiger la fin de la grande partouze !

Ethique Légion Etrangère combat Hussard Lupanar Uhlan maquisard chouan Cyrano cadets de Gascogne légion buissonnière

  • 8 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Torlak
    • 1. Torlak Le 12/05/2014
    Superbe
  • Athanase
    • 2. Athanase Le 01/05/2014
    Splendide!

    A nous de jouer!

Ajouter un commentaire