La décadence n’est pas une excuse

J’ai envie d’un ristretto sur une piazza d’un village de Toscane, en écoutant le prélude de la première suite pour violoncelle seul de Bach. La décadence n’est pas une excuse.

 

Bach Civilisation culture Toscane Esthétique Italie

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire