Oldscoule : Nationale 7 et poésie balnéaire.

Terra ignota lucie simon silent world place de l opera

Répandez-vous dans le monde ! Voilà l’ordre d’opération lancé depuis le 04 juillet… répandez-vous dans le monde en cercles concentriques autour d’un Paris, d’un Berlin, d’un Londres, moribonds comme de vieilles pierres. Débordez jusqu’à la mer ! Investissez les criques, les coins, les creux de rochers, l’ombre des pins ! Affronter les frontières, désertez l’ennui berlinois, l’hystérie londonienne, la condescendance parisienne et investissez vos économies laborieuses dans  le grand parc d’attraction périphérique : L’Exotic world parc center. Soleil, plage, bikini, alcool sucré assurés ! Coco, bobo, clodo… tout ça migre vers le Sud. Les rats quittent le nid. Les vrais migrants, c’est eux. Les autres sont des usurpateurs. Procréez sur vos serviettes de bain pour que vos fils remontent ensuite la même rivière des congés solaires, vers la même plage, et leurs enfants-saumons aussi, et les enfants de leurs enfants également.  L’explication du monde, le mécanisme de fascination ne doivent pas changer. La progéniture mondiale doit manger au même distributeur, à la même heure, sous le même zénith, entre Kâma-Sûtra mal assimilé et sandouiche au beurre allégé.

L’Autoroute numéro 6 a définitivement supplanté la Nationale 7. Vous passez vos vacances sur quelle aire d’autoroute ?

Moi, je dérive. Ce matin, j’étais levé avant le soleil… par pure provocation. Bons baisers d’ailleurs.

Photographie de Lucie Simon : "Place de l'Opéra" (série Silent world)

rat urbain Lucie Simon nature Insolence Valeur Révolte Modernité Oldscoule memory et poésie balnéaire

  • 5 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Rone
    • 1. Rone Le 30/08/2015
    Je viens de la trouver. Pour toi camarade. "La finalité du communisme, ce n'est pas une usine, c'est une plage." J Leroy
    • louis--marie
      • louis--marieLe 30/08/2015
      @Rone Où le communisme balnéaire serait un happy Kolkhoze ?
  • C'est du Audiard
    • 2. C'est du Audiard Le 27/08/2015
    L'été, les vieux cons sont à Deauville, les putes à Saint-Tropez et les autres sont en voiture un peu partout... Michel Audiard
  • Ivelaine
    • 3. Ivelaine Le 15/07/2015
    Le barbare ne fait que détruire ; le touriste profane , disait Nicolas Gomez Davila
  • Comme ça en passant
    • 4. Comme ça en passant Le 14/07/2015
    Ailleurs ce n'est pas mieux mais c'est ailleurs.
  • Rone
    • 5. Rone Le 14/07/2015
    Papa disait : "perception de la serviette de plage et en avant". J'en restais toujours bouche bée, entre envie urgente d'y aller et admiration du rituel.
    Sans les congés payés je serai à démonter les bouches incendie.
    Je suis sur l'aire d'Argelès et ma foi j'y suis pas plus mal qu'Ailleurs. Papa est plutôt barracuda que saumon, moi je préfère les moules.
    Bise. J'aime quand même ton blog pas toujours aussi anar que je le voudrais.
  • Ivelaine
    • 6. Ivelaine Le 14/07/2015
    Ce qui fait réellement peur, c'est lorsqu'on s'aperçoit que cette photo nous terrifie avec ce silence, cet abandon, cette tristesse. Et que, disant cela, on admet notre peur du vide : l'œil inquiétant de la lucidité.

Ajouter un commentaire