Y a t-il encore des innocents, des purs, à épargner ?