Créer un site internet

migrants

  • A l’ombre des grandes canonnières

    Terra ignota sur un simple frisson du vent 1

    Plus personne ne se baigne à l’ombre des grandes canonnières, sur les plages froides de l’Atlantique.

     

    Oh ! s’en foutre. S’en foutre, est une possibilité. Prendre quelques milles d’indifférence...

     

    Mais voilà que le long des golfes bleus, contre le reflet clair d’une digue abandonnée à la nuit, j’ai vu une femme postée en sentinelle. Et il me plaît de croire que son parfum d'envolées animales n'exista que porté par un frisson venant des rives de méditerranée, où les femmes ont des fusils et méprisent les hommes qui ont fui.

     

    08 mars 2016,

    Canonnière « La Rebuffade »,

    au large des côtes bretonnes.

     

    Lire la suite

  • Les grands yeux tristes des charognards

    Terra ignota decadence occidentale

    Les grandes excursions touristiques morandiennes, impériales ou allemandes ont définitivement pris fin. Le romantisme casqué de ces conquêtes du XIXème, menées dans la torpeur confortable d’une Bugatti décapotable, fait place à la transhumance de valets, grooms et boys. Et ces anciens domestiques aux grands yeux tristes, que l’on aimerait nostalgiques, sont devenus des vautours avides de fortune aussi rapide que miraculeuse ; excités par cent coups de fouet de religieux fanatiques et d’exploiteurs interlopes. L’occident, ce dandy décadent, bel endormi repu et désabusé, s'éveille médusé et meurtri sous les premiers coups de becs de ces charognards affamés...

    Lire la suite

×